L’accompagnant, qui est-il

L’accompagnant, qui est-il

Ces quelques mots pour mettre en lumière ma manière de concevoir la posture de l’accompagnant et comment je me positionne dans ma pratique.

L’accompagnant est pour moi une figure de passage, un éclaireur d’un bout de votre parcours. Il foule une partie de celui-ci à côté de vous, mais ne le fait pas à votre place.

L’accompagnant n’est pas là pour dire quoi faire, ni comment faire les choses, il n’enlève donc pas le pouvoir personnel de chacun ni le libre arbitre. Je ne donne donc pas de conseils en séance. Donner des conseils est pour moi comme se positionner en tant que quelqu’un qui sait mieux que l’autre ce qui est bon pour lui. Hors personne ne sait mieux que vous, ce qui est bon pour vous. Je vous accompagne cependant à trouver vos propres outils, à mettre en lumière vos capacités pour les utiliser et avancer sur votre chemin.

Partant de ce principe, je prohibe toute démarche qui s’apparenterait à de la manipulation et de l’abus de pouvoir, du côté de l’accompagnant comme du côté du client. L’autonomie et le discernement sont d’or dans l’accompagnement pour éviter toute dérive.

L’accompagnant n’est pas un sauveur, tout comme le client n’est pas une victime, mais sont égaux, au même niveau. Je ne me positionne donc pas comme sauveur, et ne souhaite pas être vue comme tel. Je ne vous positionne pas non plus comme victime ni comme quelqu’un d’inférieur. Vous êtes dans votre singularité une source d’apprentissage dans mon propre parcours.

L’accompagnant est humain avant tout, qui foule son propre parcours et qui apprend aussi de la vie à chaque instant, il ne sait donc pas tout. Quand bien même mes expériences personnelles et mes formations ont enrichis mes connaissances, je me garde d’avoir l’humilité de dire quand je ne sais pas et quand je ne suis pas en mesure de répondre à une demande d’accompagnement. Je peux encourager à aller consulter d’autres praticiens, d’autres médecins, qui pourraient enrichir votre démarche personnelle, et répondre à une demande pour laquelle je n’aurai pas la réponse. Il existe un tas de méthodes, toutes ont leurs spécificités et toutes peuvent vous apporter quelque chose qui vous correspond.

Un accompagnant n’est pas un professionnel de santé, ni un psychologue. Je ne suis donc pas là pour vous indiquer un traitement, donner des conseils à ce propos, faire un diagnostic psychologique ou tout autre chose qui s’apparente à de la médecine.

Pour toute question supplémentaire sur ma pratique de l’accompagnement, vous pouvez me contacter à contact[at]irisbourdon.com

No Comments

Post A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.